[vc_row][vc_column][vc_column_text][show-team ids=’17540′ url=’active_new’ layout=’grid’ style=’img-square,img-white-border,text-left,img-left,normal-float,card-theme’ display=’photo,freehtml,location,name’][/vc_column_text][vc_column_text]

Article Article-2

La gravité de la Terre est en quelque sorte la raison dont les avions ne peuvent pas voler dans

l’espace . D’ailleurs, la NASA avec la nouvelle technologie rencontre parfois de différents

problèmes pour pouvoir faire sa navette dans l’espace.

La première tentative de mettre un homme dans l’espace n’a pas été faite à l’aide d’un avion, mais

avec une fusée. D’après la NASA, tout objet qui est conçu pour échapper à la gravité doit avoir la

capacité de dépasser une vitesse de 7 miles par seconde (11 kilomètres par seconde). L’inconvénient

des avions commerciaux subsoniques est qu’ils ne peuvent pas voler près aussi vite et leurs moteurs

ne peuvent pas produire la poussée nécessaire pour les propulser à ces vitesses.

Aussi, il y a un problème de carburant. La distance la plus courte entre la Terre et l’espace est

d’environ 62 miles (100 kilomètres) vers le haut, qui, par accord général est l’endroit où la frontière

de la planète se termine et l’espace suborbital commence.

Pour obtenir les navettes dans l’espace, la NASA utilise une combinaison de deux solides

propulseurs à carburant avec environ 140.500 litres de carburant, ainsi qu’un réservoir de carburant

liquide externe, pour décoller une navette spatiale qui peut dépasser un poids de 100 tonnes et le

propulser dans l’espace dans une durée de moins de 9 minutes.

Volant horizontal, il faudrait un volume de carburant si grand que la sonde ne serait même pas

capable de le porter.

Les avions pourraient théoriquement être capable de voler en orbite, s’ils ont été spécialement

conçus pour le faire. Tous les avions conventionnels produits aujourd’hui qui sont utilisés pour vol

commercial utilisent l’effet de la voilure pour se maintenir dans l’air, qui exigent des vitesses

relativement faibles. Cependant, l’effet de la voilure n’a pas d’usage dans l’espace.

Le fait que la navette spatiale a des ailes n’à rien à voir avec le vol dans l’espace, mais plutôt qu’ils

sont utilisés sur la rentrée dans l’atmosphère de la Terre à voler de la même manière que les avions,

de sorte que les navettes spatiales serait réutilisable.

À Cette fin, je vous invite vivement à me suivre. Je serai vraiment enchantée de vous y retrouver et

de partager avec vous de nouvelles articles sous forme de vidéos qui obordent le sujet de la science

aéronautique et l’aérospatiale.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Related Posts