DU 2 au 4 septembre 2016, Tunis a accueilli le première Comic Con Tunisien. Née en 1970, le Comic Con comprenez comics convention dédié aux Comics américains a évolué avec le temps en s’ouvrant à d’autres pans du divertissement. Ces ouvertures n’ont aucunement altéré l’aspect festif et ludique initial, mais l’ont au contraire développé pour donner un événement hors norme. Ce dernier terme est tout à fait approprié car un Comic Con est un événement qui ne ressemble à aucun autre. En effet, il rassemble les continents, gomme les frontières, les différences d’âge, et met la passion en son centre. Chaque édition est unique et celle de Tunis ne déroge pas à la règle. Dès l’entrée, nous pénétrons dans un autre monde où le rêve et la réalité se confondent.  Nous sommes accueillis par des cospalyers, plus précisément par   des personnes qui à force de patience et de passion ont fabriqué puis enfiler les tenues de héros de Comics, de Mangas et de Jeux Vidéos. Ici les personnes vivent leur passion pleinement. Une grande scène surplombe l’ensemble de l‘espace du parc d’exposition, lui-même divisé en 4 grands espaces baptisés villages pour l’occasion. A partir de maintenant nous allons vous guider de villages en villages et événements en événements.

Bienvenue en immersion !

Le village Jeux vidéos 

Le premier espace dédié aux Jeux vidéo était très riche et pour cause, il offrait aux visiteurs un véritable voyage dans le temps du commencement à nos jours. Ainsi un lieu totalement dédié au retrogaming permettait de voir les toutes premières consoles et ordinateurs domestiques sur lesquels plus d’une personne parmi vous a passé des heures. Les visiteurs pouvaient jouer ou rejouer aux premières consoles et aux grands HIT des années 80/90 sur des écrans cathodiques pour être totalement immergé et ce sans Doloréan (back to the future). Il était même possible de faire ou refaire des « Perfects » à Street Fighter sur une borne d’arcades d’époques please !

Place au présent et même au futur car les développeurs tunisiens attendaient le public pour présenter leur création.  L’un d’eux avait tous les yeux rivés sur lui. C’est le studio   tunisien Nuked Cockroach qui a fait sensation en présentant la version finale de son titre VETERANS, un MOBA qui pourrait bien être un futur HIT et auquel le plus grand nombre va jouer dans les mois et les années à venir.  Développé sur la plateforme Steam, ce jeu 100% tunisien est parmi ce que nous avons vu de plus addictifs depuis League Of Legends.

Légèrement en retrait, sur une scène annexe mais non néanmoins visible, se déroulait le tournoi  de esports avec à la clef un ticket pour les Championnat du monde à Jakarta. La crème de la crème des joueurs tunisiens, en particulier   de League of Legends a répondu présent car le sommet ne se refuse jamais pour qui a la compétition dans le sang et à déjà tant gravi. Une atmosphère électrique dans tous les sens du terme se dégageait de cet espace aux machines surboostées pour l’occasion. Armoured Brothers, sortie vainqueur de cette bataille, est l’équipe qui s’envolera pour Jakarta. Souhaitons leur courage et détermination ! (Au moment où nous publions cet article, l’équipe tunisienne a terminé au 14ème rang sur 31 pays et le commentateur tunisien Mouadh Yaacoubi,  devient le premier shoutcaster arabe et africain certifié par l’IeSF).

Toujours dans l’univers gaming, nous avons rencontré un guest VIP de choix et non des moindres puisqu’il s’agit  d’Aleissia Laidacker. Ce nom ne  vous dit peut être rien et pourtant des millions de personnes ont passé des heures, voire des jours sur les jeux qu’elle a supervisé. Aleissia Laidacker est lead programmeur chez Ubi Soft depuis 10 ans et en tant que telle elle  a supervisé tout le département IA  sur le très célèbre Assassin’s Creed. Elle était sur place pour deux grands speachs et prodiguer ses conseils aux jeunes qui veulent suivre sa voie et devenir programmeurs. L’un des speach portait sur Assassin’s Creed  et l’autre une table ronde de développeurs.

dscf6278

L’opérateur Orange Tunisie, de son côté,  nous a présenté un jeu de combat à la sauce tunisienne. Intitulé Hammam Fighters, le jeu se déroule dans un Hammam avec pour protagonistes deux femmes qui veulent dominer les lieux. En voici une démonstration : 

On retrouve dans ce village d’autres développeurs. Certians sont encore étudiants aors que d’autres sont des sttartups qui commercialisent déjà leur produit. Le plaisir et la passion se lisaient sur les visages de ces jeunes créateurs. Parmi ces startups et clubs universitaires on retrouvait  : Tunisia Game Developers, Retrogaming Tunisia, JDATunisie mais aussi une startup de gaming PlaceHolder.  Nous vous proposons de faire plus ample connaissance avec deux de ces structures talentueuses : 

L’ordinateur et les jeux vidéos étant parmi les plus pures expressions de l’innovation, il nous semble naturel de vous emmener au Village High Tech.

Le Village High-Tech

Le Village High-Tech est un endroit qui a éveillé notre curiosité.  En effet, une capsule de Coca Cola géante trônait dans le village et nous avons été surpris de voir qu’il s’agissait en fait d’une cabine de réalité virtuelle. Lunettes 3D sur le visage et bien agrippés, nous avons vécus une expérience de réalité virtuelle qui nous a mis les sens sans dessus dessous. Nous avons été propulsé dans un autre monde sans sortir de la Comic Con, le tout sous les regards des visiteurs qui attendaient leur tour pour vivre la même expérience.

une fois nos esprits retrouvés, nous sommes allés à la rencontre de l’innovation tunisienne et là encore la surprise était au rendez-vous. Robots, Drones, Objets connectés, étaient au rendez vous , qui plus est sur des workshop donc utilisable par les visiteurs. Nous avons découvert des inventions qui nous impressionné par leur qualité et leur degré d’innovation aussi bien dans la robotique que dans l’aéronautique. Dans ce domaine le club Aerobotix nous a particulièrement marqué car il fusionne ces deux domaines dans une seule et même entité afin de développer le plus d’application possible.  

Voici notre rencontre avec ce club :

Nous restons dans l’innovation avec encore plus d’interactions avec le public au sein des fablabs. Ces derniers ne font pas de l’innovation une denrée exclusive mais au contraire très inclusive et ouverte à qui veut créer. Ici la connaissance et le matériel se partagent afin de ne pas réinventer la roue une énième fois et pousser l’innovation toujours plus loin.  La startup tunisienne MakerLab est un exemple en la matière et jette des ponts sur l’avenir. Voici pourquoi !

L’opérateur Orange Tunisie n’est pas venu les mains vides. et nous a fait la présentation de son partenaire FabLab solidaire jeune sciences Tunisie. L’opérateur a également   sponsorisé une jeune BDiste très talentueuse que l’on pouvait voir travailler en live pendant l’event.

En plus des écoles, certaines startup avaient fait le déplacement. L’une d’elle spécialisée dans la modélisation et l’impression 3D a gratifié les visiteurs d’une démonstration sur mesure. Il n’y a que dans cet endroit où votre corps peut être modélisé en 3D puis animé.

Le Village Comics

14207820_1143332045742359_6359237348112452837_o

Comme précisé plus haut, La ComicCon est né autour des comics américains. Le dessin étant l’art le plus ancien de l’humanité, rien d’étonnant à ce qu’un événement continentale voire mondial accueille en son sein le 9ème art. Les Dessinateurs, auteurs de romans graphiques venus des 4 coins du globe ont fait le déplacement  pour montrer l’étendue de ce que l’imagination peut produire.  Nous avons marqué une longue pause pour nous émerveiller des créations de papercraft tunisia. Tous les héros Marvel, Manga et Jeux vidéos sculpter avec du papier et quasiment à hauteur réelle. https://www.facebook.com/PapercrafTunisia?fref=ts

Cela nous amène à un autre événement majeure de l’event à savoir le cosplay contest. Cosplay Contest ?

Né à la fin des années 30 aux Etats Unis, le phénomène a véritablement explosé au Japon. Né de la contraction des termes Costume et Playing, le Cosplay consiste non pas à simplement se déguiser mais à élaborer le costume de son héros de comics, jeux vidéos ou manga préféré. Celui-ci doit être le plus fidèle possible car une fois enfilé, le cospalyer doit prendre les mêmes postures que le personnage reproduit. Voilà pourquoi des compétitions se tiennent en permanence. Le Comic Con Tunisie n’a pas dérogé à la règle et a fait la part belle à ce concours sur sa scène centrale. Suivre en vidéo le show des cosplayers. Pour l’occasion des cosplayers de renoms avaient fait le déplacement. Jad’den et Taldeer deux cosplayers français connus non seulement pour leur créativité mais également pour avoir créé Cospl and Craft, la première organisation d’entraide pour cosplayers dans le cadre de la confection de costume.

dsc08050

Nous étions impressionnés par la précision, la beauté et le travail qu’avaient dû demander certaines tenues. Se trouver face à face avec un Iron Man ou un Stormtrooper avec la même gestuelle est vraiment impressionnant. Une créativité que nous avons retrouvé au sein du village japonais. 

Le Village Japonais 

Dans ce village nous nous sommes retrouvés immergés dans la culture japonaise. En effet, l’art de origami y était pratiqué avec une habileté qui laisse sans voix. Les Amoureux de l’empire ont pu goûter aux joies du karaoké et de la calligraphie japonaise. Nous avons croisé des personnes en costumes traditionnels pour l’occasion. Un peu de Tokyo dans Tunis. 

dsc08218dscf6341

A ce moment précis, une musique venue de la scène centrale nous a attiré. Il s’agissait du très célèbre Tarek Al-Arabi Tourgane, auteur compositeur et interprète de chanson pour enfants mais surtout connus pour les génériques des dessins animés en langue arabe Il me faut une photo de cet homme. Ce syrien d’origine algérienne était plébiscité par tout le monde pour faire des photos. Il faut dire que ses chansons ont bercé plus d’une enfant, et qui devenus adultes n’oublient pas les paroles de leurs génériques préférés.

Cet événement n’aurait pu être rendu possible sans l’US Ambassy de Tunisie. Un magnifique stand arborant la bannière étoilée, attirait la curiosité des visiteurs.

Nous terminerons le recit de 3 jours comme nous l’avons commencé, avec nos amis cosplayers !

Related Posts